Lettre de motivation manuscrite ou pas ?

Le marché de l’emploi en France est aujourd’hui très tendu. Il y a encore de cela quelques dizaines d’années, ce problème n’existait pas. Pour trouver du travail, il suffisait de sortir de chez soi. Les temps ont bien changé. Le nombre de chômeurs explose. Les exigences des recruteurs ont évolué avec le temps, le marché les incitant à être de plus en plus exigeants. Le marché de l’offre étant plus important que le marché de la demande, ils peuvent largement se le permettre.

lettre de motivation manuscrite ou pas

Dans ce contexte, il est donc souvent nécessaire de monter des dossiers de candidature en béton afin de pouvoir décrocher un entretien, et éventuellement, un poste. De plus en plus d’entreprises font également le choix de sous-traiter la sélection des candidatures à des intermédiaires. Il est donc d’autant plus important de faire sortir votre dossier du lot.

Une candidature traditionnelle contient bien entendu, un CV. Ce document n’est pas forcément évident à rédiger. Aussi, n’hésitez pas à consulter nos autres articles afin de vous aider à monter un document à la fois conforme aux attentes des recruteurs en la matière, et à la fois suffisamment original pour qu’il se démarque et se retrouve sur le haut de la pile.

Si le CV permet au recruteur de cerner votre profil sur le plan des compétences et de l’expérience principalement, ecrire la lettre de motivation elle, donne des éléments plus personnels quant à la raison de votre candidature au poste et à l’importance que vous lui accordez. Cet élément peut faire basculer votre candidature, du bon ou du mauvais côté. Il est donc important de passer du temps sur la rédaction de cette lettre.

L’une des questions qui se présente aujourd’hui est la suivante : la lettre de motivation doit-elle être manuscrite ou dactylographiée ? A l’ère de l’informatique, il est en effet fort tentant de taper sa lettre sur un logiciel de traitement de texte. Alors bonne ou mauvaise idée ?

De base, si vous souhaitez rédiger votre lettre de motivation à la main, il est essentiel d’avoir une belle écriture. La présentation de votre lettre de motivation illisible ou brouillonne ne pourra que vous desservir. Sans compter que les candidatures sont la plupart du temps envoyées par mail (il est plus probable que votre candidature atteigne l’interlocuteur final par transfert de mail que par suivi de courrier). Il faut donc scanner votre lettre de motivation manuscrite afin de pouvoir l’intégrer à votre mail. La qualité risque encore d’en être altérée. Les nouvelles générations qui grandissent avec l’informatique moderne ne se posent même plus la question, et tapent leurs lettres de motivation. Le fait d’envoyer une lettre manuscrite vous affilie aux anciennes générations. Rien de très moderne à tout cela donc.

La solution donc : optez pour une lettre de motivation dactylographiée. Vous vous assurez d’être entièrement lisible et de ne pas être jugé sur la qualité de votre écriture. Vous pouvez également vous aider du correcteur orthographique de votre logiciel pour limiter les fautes si vous n’êtes pas un as de l’orthographe, alors que sur une lettre manuscrite, la moindre faute nécessite de reprendre le document entier. Un document dactylographié vous permet de faire tenir plus de texte sur une seule page. Une lettre informatique d’une page peut facilement représenter une lettre manuscrite de deux pages etc. Autant vous dire que si le recruteur voit arriver par mail une lettre manuscrite scannée illisible et longue comme un roman, votre candidature passera directement par la corbeille.



Mettez donc toutes les chances de votre côté et optez pour la lettre dactylographiée. Si certains recruteurs recourent aujourd’hui aux services de graphologues pour cerner les profils des candidats, ne renoncez pas pour autant à envoyer vos documents sous format informatique. Si l’en est le besoin, le recruteur vous fera rédiger un paragraphe bien précis qui permettra au graphologue de faire son travail. Autant une lettre manuscrite peut vous discriminer, autant l’inverse est rarement vrai. Alors si vous n’êtes pas encore passé à l’ère du numérique, il est grand temps de ranger votre stylo plume au fond du tiroir et de sauter le pas !