Créer mon CV

L'expérience professionnelle sur le CV

Apprendre à présenter ses expériences professionnelles
Createur de cv

Rédaction de la section Expérience professionnelle

Sur un CV, la rubrique reprenant les expériences professionnelles fournit des renseignements détaillés sur les antécédents professionnels du candidat. C’est le cœur du curriculum vitae. Plus vous avez d’années d’expérience, plus vous aurez à faire une sélection quant aux informations à indiquer dans cette rubrique.

Idéalement, cette section doit démontrer une évolution dans la carrière du candidat, avec l’acquisition de nouvelles compétences et responsabilités. Si votre parcours a pris des directions différentes, ne vous inquiétez pas, ces digressions professionnelles peuvent également démontrer une évolution. Tout dépend de la façon dont vous présentez l’information.

Faites une sélection

Si vous avez plusieurs années d’expérience ou si vous êtes en reconversion professionnelle, vous ne devez pas indiquer tous les postes occupés. Après plus de dix ans d’expérience professionnelle, vous constaterez que certains de vos emplois antérieurs sont moins pertinents.

Vous pouvez laisser ces postes de côté ou regrouper les expériences antérieures dans un format tronqué à la fin de votre CV. Voici un exemple :

Expérience de la vente dans l’entreprise A (1998-2004), chez X (2004-2005) en tant que serveur, au magasin Y (2006).

Combien d’expériences professionnelles faut-il inclure dans un CV ?

Typiquement, un CV contiendra des informations sur vos 10 à 15 dernières années d’expérience. Au-delà de cette période, vous n’avez pas besoin d’inclure des détails à moins que les postes ne soient pertinents avec votre carrière actuelle.

Dans certains secteurs, une expérience qui remonte à plus de 10 ou 15 ans peut nuire aux candidats. Par exemple, dans le domaine des nouvelles technologies, le candidat pourrait donner l’impression de ne pas avoir des compétences à jour.

Comment décrire les emplois occupés ?

Pour chaque entreprise dans laquelle vous avez travaillé, indiquez :

  • Le nom du poste
  • Le nom de l’entreprise (éventuellement son adresse)
  • La durée du contrat
  • Un résumé (habituellement sous forme de puces) de vos responsabilités et de vos réalisations

Évitez de simplement lister les tâches. En effet, vous pouvez utiliser cette section pour mettre en évidence vos capacités, vos missions et vos réalisations. Les stages, les jobs d’été, l’intérim et les emplois saisonniers, en plus des postes en CDI, peuvent être inclus dans la section « expérience professionnelle ».

Il existe de nombreuses façons de présenter l’information pour chaque type d’emploi. Dans cette situation, un modèle de CV peut vous aider. Mais quels que soient le style et le format que vous choisissez, assurez-vous d’être cohérent.

Comment faire figurer l’expérience professionnelle sur un CV ?

La description de chaque expérience doit être claire et concise et apporter des informations pertinentes. Après avoir lu votre CV, un recruteur doit savoir exactement quelles étaient vos responsabilités, quelles sont les compétences que vous avez acquises et où se situent vos forces.

Voici quelques conseils pour vous aider à décrire vos expériences :

Renseignez le poste et l’entreprise

Commencez en indiquant le nom de l’entreprise, la durée d’occupation du poste et le titre du poste (par exemple : responsable des achats, trésorier bénévole, etc.).

Décrivez vos responsabilités

Pensez à décrire vos responsabilités de manière concise avec des verbes forts. En effet, une enquête de 2017 a montré que 73 % des recruteurs privilégient des CV qui reprennent des verbes d’action (créer, prospecter, réaliser, négocier, etc.).

Concentrez-vous sur les compétences et les forces que vous avez identifiées comme étant importantes pour le poste visé. Essayez d’incorporer des mots-clés propres à votre secteur et montrez aux recruteurs que vous saurez vous adapter au poste et à l’entreprise.

Évitez l’individualité

Évitez d’utiliser les mots « je » et « moi » qui ont tendance à démontrer une individualité trop forte, et laisse penser que vous aurez de la difficulté à travailler en équipe.

Quantifiez vos réalisations

Dans la mesure du possible, quantifiez vos réalisations et vos responsabilités. C’est-à-dire, utilisez des chiffres, des montants, des valeurs et des pourcentages pour apporter un exemple concret de ce que vous avancez.

Les éléments à inclure dans la rubrique expérience professionnelle

La façon d’aborder votre expérience professionnelle dans votre curriculum vitae varie en fonction de la durée de votre carrière.

Jeunes diplômés

Les candidats à la recherche d’un premier emploi ont souvent peu ou pas d’expériences à faire valoir. Il est donc souvent tentant de faire des concessions sur la vérité, ou d’enjoliver les responsabilités et les réalisations lors de jobs d’été ou d’emplois saisonniers.

Cependant, il vaut mieux mettre l’accent sur les compétences transférables. Une autre technique est de tirer parti de l’expérience professionnelle acquise en stage. Faites correspondre ces expériences à la description du poste auquel vous postulez.

Par exemple, si vous avez travaillé au sein d’un journal universitaire, vous pouvez mettre en avant vos compétences en gestion du temps, votre attention aux détails et vos compétences en recherche et communication.

Dans cette rubrique, en plus de vos stages, vous pouvez également indiquer vos expériences de bénévolat et vos postes en intérim, s’ils sont pertinents.

Jeunes professionnels

Indiquez vos expériences professionnelles des 10 dernières années, cinq ans si vous évoluez dans le secteur des nouvelles technologies. Si vous avez été promu dans la même entreprise, inscrivez le titre de votre dernier poste, puis énumérez les postes précédents que vous avez occupé dans l’entreprise sous forme de liste à puces.

Séparez le travail bénévole et les autres activités secondaires de l’expérience professionnelle en créant une nouvelle rubrique. À partir de maintenant, vous ne devez inclure que les expériences professionnelles pertinentes dans votre curriculum vitae.

Gestionnaires et cadres supérieurs

Lorsqu’ils recrutent pour des postes de gestion ou de cadres supérieurs, les recruteurs recherchent des candidats qui peuvent apporter de la valeur à leur entreprise sans avoir besoin de formations en interne, c’est-à-dire des candidats opérationnels presque immédiatement.

Ce qui compte, ce n’est pas la durée au cours de laquelle vous avez occupé un poste, mais les contributions que vous avez apportées à vos entreprises précédentes.

Conseils pour la rédaction de vos expériences professionnelles

En général, cette rubrique doit comprendre les trois derniers postes occupés. Mais si vous avez souvent changé d’emploi au cours des dernières années, il peut être très intéressant d’ajouter quelques lignes supplémentaires, en particulier si les compétences acquises sont demandées dans l’offre d’emploi.

Les recruteurs veulent voir suffisamment d’éléments pour comprendre la durée de l’expérience professionnelle d’un candidat. Pour les candidats expérimentés, cela ne signifie pas que vous devez détailler toute la première partie de votre carrière, à moins qu’elle ne soit pertinente et unique.

Format de la section expérience professionnelle dans un CV

Chaque format de CV peut être utile selon votre situation personnelle. Il en existe trois :

CV chronologique

Un curriculum vitae chronologique inverse énumère les emplois occupés, du poste le plus récent au plus ancien. Il s’agit du format de CV le plus populaire car il montre une progression claire dans votre carrière. N’utilisez ce format que si vous avez déjà quelques années d’expérience professionnelle.

CV fonctionnel

Le CV fonctionnel permet de mettre en avant les réalisations et les compétences. Comme ce format met l’accent sur les compétences plutôt que sur les postes occupés, il convient bien aux jeunes diplômés et permet de combler un manque d’expérience en cas de longue période de chômage, d’année sabbatique ou de reconversion professionnelle.

CV combiné

Le format de CV combiné est flexible, de sorte que vous puissiez le réorganiser en fonction de vos forces et de vos atouts. Avec ce format, l’expérience professionnelle est suivie par une liste de compétences et de réalisations. Ce modèle est souvent utilisé par les gestionnaires et les cadres supérieurs, mais également en cas de reconversion professionnelle.

Vous savez désormais quel format utiliser et comment faire valoir vos expériences professionnelles sur votre CV. Pour un petit coup de pouce supplémentaire, pensez à consulter nos exemples de CV adaptés à chaque secteur d’activité.