Resume Templates

Certifications dans le CV

Apprenez à bien inclure vos certifications pendant

Passer des certifications de compétences est très avantageux à plusieurs niveaux. En effet, en plus de favoriser la mobilité professionnelle, celles-ci vous permettent de développer votre employabilité. Il peut arriver que les employeurs éprouvent quelques difficultés à évaluer les aptitudes réelles des candidats dans le cadre d’un processus de recrutement.

En certifiant vos formations, vous officialisez non seulement votre expertise, mais également vous la rendez plus visible et plus attractive auprès des recruteurs. Découvrez dans cet article, quelques conseils pour vous aider à bien inclure vos certifications sur votre CV.

 

Lister les certifications sur un CV

Face à un marché de l’emploi de plus en plus concurrentiel, il est plus qu’indispensable aujourd’hui de bien savoir comment mettre en valeur les certifications gagnées au bout de multiples efforts sur un CV pour lui donner plus de poids et de la distinction auprès des gestionnaires d’embauche. A l’instar des expériences personnelles par exemple, les certifications constituent donc un moyen efficace pour se démarquer des autres candidats, attirer l’attention des recruteurs et décrocher un entretien crucial.

Toutefois, pour qu’elles aient véritablement l’effet recherché, vous devez savoir comment bien les lister et les insérer dans votre CV. En général, le plus important c’est de les indiquer clairement, de façon concise sur votre curriculum vitae et de telle sorte qu’elles renseignent directement sur vos compétences et leur correspondance par rapport au poste proposé ou votre capacité à vous y adapter facilement. Voici quelques petites astuces en ce sens:

D’abord, à quel endroit faut-il inclure vos certifications professionnelles sur le CV?

En principe, lorsqu’une ou plusieurs certifications sont exigées pour le poste proposé, deux possibilités s’offrent à vous: vous pouvez, soit les lister dans le titre de votre CV, soit alors les indiquer juste à côté de votre nom au niveau de l’en-tête. On ne le précisera jamais, les recruteurs dans leur immense majorité ne consacrent que quelques petites secondes à chaque CV.

Pour cette raison, vous devez particulièrement vous assurer que les certifications que vous indiquez dans votre CV montrent le plus rapidement possible que vous êtes qualifié pour la fonction.

Faut-il inclure n’importe quelle certification sur le CV?

L’astuce est simple: sur votre CV, vous ne devez inclure que la ou les certifications qui correspondent au poste pour lequel vous postulez, ou toute autre certification connexe que vous jugez pertinente par rapport à la nature et aux exigences du poste en question. Bien plus, il n’est pas exclu de lister des certifications secondaires sur votre CV, quand bien même, celles-ci ne seraient pas véritablement pertinentes pour le poste.

Si vous êtes par exemple titulaire d’une certification en comptabilité et finance et que vous postulez pour un poste de RCR, il va de soi que celle-ci (votre certification) ne sera pas pertinente pour une telle fonction, et donc au lieu de l’inclure sur votre CV, il vaudra mieux la laisser de côté pour ce poste là.

Comment inclure vos certifications sur votre CV?

Quand vous avez une certification que l’on demande pour le poste proposé, vous pouvez l’indiquer, comme on l’a relevé ci-dessus, dans le titre de votre curriculum vitae ou à simplement à côté de votre nom. Toutefois, lorsque vous avez plusieurs certifications professionnelles que vous souhaitez mettre dans votre CV, la meilleure chose à faire sera de les lister tout en bas de votre CV dans une section spécialement dédiée à cet effet.

Voici quelques en-têtes possibles que vous pourriez utiliser dans cette rubrique lorsque vous avez d’autres expertises professionnelles que vous désirez lister sur votre CV:

  • Certifications et affiliations
  • Développement professionnel et certifications
  • Certifications (Mieux vaut lister seul si vous avez plusieurs certifications)
  • Education et Certifications

Si vous avez suivi des formations, ou encore si vous avez des certifications en ligne, sachez qu’en général, celles-ci doivent êtres lister vers le bas de votre curriculum vitae. Aussi, s’agissant spécifiquement des certifications en ligne, vous devez savoir que les recruteurs accordent davantage de crédit à celles des sites tels que Lynda et Udemy. Cela montre en effet aux employeurs, que vous êtes un candidat qui s’est donné du temps pour apprendre ou pour renforcer ses compétences, et qu’une telle initiative ne vous rendra jamais disqualifié. Toutefois, vous ne devez lister en haut de votre CV, que les certifications obligatoires, très pertinentes par rapport à l’objet de l’offre, ou prestigieuse…

De plus, lorsque vous êtes inscrit à une certification encore en cours, vous pouvez l’inclure sur votre CV, tout en indiquant simplement la date de clôture ou d’achèvement de celle-ci. Illustration:

Achèvement prévu juillet 2018
Prévue en juillet 2018
En cours
À compléter

Format de certifications CV

Généralement, la plupart des gens préfèrent lister leurs certifications dans la rubrique compétences professionnelles ou formation. Toutefois, lorsque vous avez plusieurs certifications plus ou moins pertinentes par rapport au poste pour lequel vous postulez, vous pouvez créer une section entière réservée uniquement à celles-ci.

Une fois que vous avez pris votre décision, voici quelques astuces à suivre pour bien formater vos certifications sur votre CV:

Positionnez vos certifications de manière stratégique

Si vous disposez d’une certification requise pour le poste ouvert, il est recommandé de faire apparaître celle-ci juste avant la rubrique de vos expériences professionnelles.

Il en sera de même pour les certifications que vous possédez, lorsque vous êtes un débutant ou un jeune qui vient tout juste d’avoir son diplôme dans la mesure où dans ce cas, vous ne justifiez que d’une expérience professionnelle embryonnaire, voire d’aucune expérience tout simplement. En effet, pour un premier boulot, l’employeur potentiel aura tendance à attacher plus d’intérêt à vos certifications et votre formation académique qu’à vos stages par exemple.

Néanmoins, s’il s’avère que le dernier stage que vous ayez effectué cadre parfaitement les conditions posées pour l’obtention du poste, vous devez le mentionner avant vos certifications.

Misez sur la concision

Ce qu’il faudra vraiment éviter, le délayage, car la section certifications est l’une des plus courtes de votre curriculum vitae. A moins qu’elle ne soit signifiante ou précieuse pour le poste convoité, vous devez vous abstenir de mentionner toute certification qui date déjà d’un bon bout au moment où vous postulez. Quand vous avez plusieurs certifications à votre actif, vous devez faire le tri en ne retenant rien que celles qui sont utiles et pertinentes pour l’offre de recrutement.

Optez pour une mise en forme soignée et claire

Lors de la rédaction de votre CV, vous devez lister en premier les dernières certifications que vous avez obtenues, car celles-ci sont généralement les plus valorisantes. Cela est d’autant plus vrai lorsque vous venez fraîchement d’achever une formation de renforcement de vos compétences ou de préparation pour une reconversion professionnelle.

Afin que tout ceci soit lisible parfaitement, il est conseillé de présenter vos certifications en deux colonnes:

  • A gauche, vous indiquez les dates de chaque certification, de la plus récente à la plus ancienne
  • A droite, l’organisme de certification et le certificat obtenu

Les types de certifications

Globalement, l’on distingue deux grands types ou catégories de certifications que vous pouvez inclure si n’importe quelle forme de CV: CV professionnel, CV débutant, ou encore CV fonctionnel… Ainsi, d’une part vous avez les certifications qui atteste la maîtrise d’un certain nombre d’outils par le candidat, à l’instar de celles que proposent Microsoft pour certifier la maîtrise de logiciels et des fonctionnalités qui vont avec: certification OneNote, certification Access, certification PowerPoint, certification Word, Excel, etc. Toujours dans cette première catégorie, on peut citer le TOEIC qui est un diplôme de certification qui atteste du niveau de maîtrise de l’anglais parlé et écrit.

D’autre part, vous avez les certifications spécifiques liées à l’exercice d’un métier. Les toutes premières à faire leur apparition dans cette catégorie, sont les Certificats de qualification professionnelle (CQP) mis en place par les branches professionnelles parmi lesquelles on peut citer entre autres: Demos, la FFP (Fédération de la formation professionnelle), Syntec informatique, ou encore Cegos…

Pour obtenir une certification, vous devez juste passer un examen à l’issue duquel vous devriez avoir obtenu un score qui vous attribue un niveau de maîtrise en fonction de la certification.
Conseils pour ajouter des cours (formations) et des certifications
Nombreux sont de plus en plus ceux qui ont recours aux formations certifiantes en début ou tout long de leur carrière professionnelle. Pour ces personnes, la question qui se pose régulièrement est celle de savoir comment mettre toutes ces certifications en valeur sur leurs CV ? Pour y répondre, voici 4 conseils à respecter:

  • créez une nouvelle rubrique dans laquelle vous insérez toutes les certifications cadrant exactement avec le profil du poste
  • placez cette rubrique en haut ou en bas de votre CV selon leur pertinence et/ ou en fonction du fait qu’il vous a été demandé expressément de les mettre dans le CV
  • précisez toujours le nom de l’organisme de certification
  • indiquez clairement les compétences professionnelles qui en découlent et qui correspondent aux attentes du poste proposé.