Comment refaire son CV pour une reconversion professionnelle

L’un des plus grands défis auxquels sont confrontées les personnes qui changent de carrière est de démontrer à un employeur la pertinence de leur parcours professionnel. La clé est de minimiser le manque d’expérience directe, tout en mettant en avant les compétences actuelles et les réalisations précédentes, qui peuvent matcher avec le nouveau poste désiré.

CV pour une reconversion professionnelle

Il n’y a pas qu’un seul exemple cv reconversion professionnelle intéressant, donc le conseil généraliste que l’on peut donner à ceux qui changent de carrière est généralement d’adopter un CV fonctionnel ou basé sur les compétences. En mettant une section « compétences » détaillée, suivie d’une section « expérience » plus brève, par exemple. Le raisonnement derrière tout cela est que l’employeur sera dirigé vers vos compétences transférables à ce nouveau job, en ne se focalisant pas sur vos postes passés. Mais les employeurs veulent souvent un CV détaillé, avec une chronologie standard, et ne pas les satisfaire peut vous désavantager. Une solution consiste donc à développer un CV hybride.

Soyez pertinent pour une reconversion professionnelle

Un modèle réussi de CV de reconversion montre clairement comment votre cheminement de carrière à ce jour est une progression cohérente et naturelle de vos talents et intérêts, vous menant au point où vous avez accumulé les compétences et l’expérience nécessaires pour votre prochain changement. Vous pouvez éviter de donner l’impression que vous êtes un chercheur d’emploi sans ligne directrice, ou que vous vous précipitez pour un changement de carrière en trouvant un thème de carrière sous-jacent et en écrivant votre historique de carrière autour de cela. Par exemple, si vous optez pour un travail dans le marketing, sélectionnez et mettez en évidence les éléments marketing de vos postes précédents, en minimisant tous les autres aspects moins pertinents.

Jouez sur vos forces

Montrez-vous confiant à propos de vos capacités, peut-être via une phrase d’accroche de CV de reconversion professionnelle. Puisque vous pouvez être désavantagé par rapport à d’autres candidats ayant une expérience plus étendue et pertinente dans le domaine, vous devez présenter tout ce qui va avec le poste désiré. Réalisations importantes ; travail communautaire, bénévole, à temps partiel ou temporaire ; compétences spécifiques ; bref, tout peut avoir de l’importance. Mais soyez quand même sélectif : n’incluez que les informations qui soutiennent vos nouveaux objectifs, sinon vous brouillerez la pertinence de votre CV.

Mais, surtout, ne soyez pas tenté de laisser de côté vos antécédents professionnels. Les lacunes peuvent soulever des questions, alors expliquez les dates avec un bref résumé, ou trouvez quelque chose de pertinent à mettre en évidence sur le sujet. Si vous avez poursuivi deux carrières différentes – peut-être en préparation d’un changement de carrière -, vous pouvez choisir les rôles à inclure et ceux à supprimer. Ou vous pouvez tout conserver, si vous avez acquis des compétences ou de l’expérience pertinente dans tous vos postes.

Soyez efficace avec un CV pour se reconvertir

Il n’y a pas de moyen unique de formater un CV. La description du poste que vous courtisez peut vous aider à décider ce qui doit être le plus important. Une des possibilités consiste à utiliser vos compétences sous forme de rubriques générales, en fournissant des détails pour chaque compétence, puis en suivant une section chronologique inverse de l’historique du travail.

Par exemple, si vous postulez pour un poste d’administration, les compétences organisationnelles ou de communication peuvent composer de grandes rubriques, avec l’expérience et les réalisations répertoriées sous chacune, puis vient ensuite votre historique d’emploi, organisé suivant ce qui est utile. Si votre nouvelle carrière est peu différente de la précédente, vous pouvez même utiliser un format chronologique totalement standard, en inclinant cependant les détails pour correspondre aux exigences du nouveau rôle – mais sans mentir, attention.

Donnez la priorité à des détails clés tels que les qualifications, des expériences de premier ordre en entreprise ou même un témoignage élogieux d’un ancien collaborateur ou supérieur. Tout ceci peut aller au début de votre CV, par exemple.

Plus généralement, la création d’un nouveau profil, via lequel vous allez vous présenter à un nouvel employeur, peut vous aider à définir vos grandes forces, telles que l’expérience en gestion ou en leadership. Vous pouvez illustrer ces forces avec une section spéciale. Vous pouvez aussi étiqueter les sections de votre CV à votre convenance, ou même en inclure de nouvelles. Par exemple, la mention de services civiques ou communautaires pertinents ou de formations continues peut vous aider à vous démarquer. En somme, et pour conclure, soyez créatif vis-à-vis de votre propre parcours, cela vous servira.