Resume Templates

Centres intérêts sur le CV

Découvrez ici tous les conseils pour bien rédiger hobbies sur le CV


La rédaction de votre CV est pratiquement terminée et vous avez pensé à tout. Il ne reste que la dernière partie concernant vos hobbies/loisirs et intérêts personnels. Elle peut sembler simple à remplir, mais elle n’est pas à prendre à la légère pour autant.

Il est vrai que ce n’est pas sur ce point que s’attardera le plus le recruteur, mais il accorde une grande importance à cette rubrique, car elle permet de mieux cerner la façon d’être de la personne qu’il décide d’embaucher.

Un bon développement de vos centres d’intérêt sera un point de plus auprès des différents recruteurs. Voici quelques conseils qui vous permettront de réussir cette rubrique et de mettre toutes les chances de votre côté.

 

À faire et à ne pas faire dans la rubrique loisirs et centres intérêts du CV

D’emblée, voici quelques conseils sur les pièges et erreurs à éviter lorsque vous rédigez la section loisirs et centres d’intérêt du CV, ainsi que quelques bonnes pratiques:

  • Ne pas insérer un loisir qui n’est plus actuel et que vous n’effectuez plus: cette rubrique permet d’estimer les valeurs et principes qui dirigent votre façon d’agir de façon régulière. De ce fait, avoir laissé tomber une activité n’est pas un point valorisant à mettre.
  • Miser sur l’originalité; oui être original, mais sans en faire trop: c’est le moment d’être un peu moins formelle. Ceci étant dans le but de donner envie aux recruteurs de vous rencontrer. Mais il n’est pas approprié d’y insérer des activités d’ordre sexuel, la collection d’objets particuliers que vous faites depuis des années ou votre amour trop poussé pour la télévision.
  • Penser aux détails: il ne suffit pas de mettre en grand titre que vous aimez lire ou pratiquer des activités sportives. Il s’agit de décrire avec plus de détails ce que vous aimez lire par exemple, votre plus récente lecture, le genre de livre qui vous plait le plus…
  • Ne pas parler de choses trop personnelles: vous devez veiller à n’indiquer aucune information pouvant être jugée comme inappropriée. Il s’agit de données concernant votre religion, votre parti politique, etc. Elles influencent de façon involontaire le recruteur surtout lorsqu’elles sont en contradiction avec sa propre communauté.
  • Toujours ajouter des renseignements concernant l’emploi désiré: si le poste nécessite une personne ayant une connaissance de plusieurs pays étrangers par exemple, n’oubliez pas de préciser vos voyages à l’étranger dans vos centres d’intérêts et loisirs (si bien sûr vous en avez effectué). Si une bonne connaissance des réseaux et des applications de partage sont considérées comme un point fort, mentionnez votre appartenance à ces réseaux.

Devriez-vous inclure vos loisirs dans un CV?

Étant la dernière partie du CV, cette rubrique est très peu prise au sérieux et souvent bâclée ou même supprimée par les postulants, qui ne se rendent pas compte de leur erreur. Le rôle de cette partie est de démontrer la capacité du candidat à effectuer des activités de façon continuelle, activités qui auraient pu développer son adaptation sur le plan social. Ne pas l’insérer est pris comme un manque d’implication dans les activités pratiquées. L’inclusion des hobbys et intérêts personnels dans un CV est tout à fait à recommander, car:

  • Cette partie permet d’avoir un aperçu de la façon d’être et de penser d’un candidat : elle met la lumière sur certaines attitudes, capacités et force pouvant convenir à l’emploi choisi. L’entreprise désire savoir avec quel genre de personnes elle est sur le point de s’engager.
  • Elle pallie à la faible expérience de travail de certaines personnes: un grand nombre de personnes jeunes en cours d’étude ou venant d’obtenir leur diplôme n’a pas encore eu la chance de travailler pendant une longue période, la participation à des activités extraprofessionnelles et à des clubs peut combler ce manque. Il faut tout de même préciser le rôle joué dans ces activités.
  • Elle met en avant votre côté passionné: les formations scolaire et universitaire peuvent être les mêmes pour plusieurs candidats. Le lieu pour se démarquer peut donc être la partie loisirs et intérêts personnels. En mettant en avant votre implication, votre esprit d’équipe et d’initiative, vous obtenez un plus par rapport aux autres.

Comment rédiger la section centres intérêts du CV?

Comme il a été souligné depuis le début, la rubrique loisirs et intérêts personnels du curriculum vitae peut vous permettre de vous démarquer des autres postulants à un poste. Voici comment bien la rédiger.

  • Le titre donné: le nom que vous donnerez à cette partie est très important et relève de votre degré de professionnalisme. Le nom doit indiquer que les informations décrites ici sont importantes. Des titres tels qu’intérêts personnels ou activités non professionnelles sont beaucoup plus appropriés qu’ autres éléments ou activités diverses.
  • Le contenu: cette partie apporte un intérêt supplémentaire à votre candidature. Bien que vos compétences professionnelles et vos aptitudes pratiques soient jugées, des éléments moins objectifs peuvent tout faire basculer. Choisissez donc avec le plus grand soin les activités que vous y insérez, en pensant à leur adéquation avec l’emploi désiré.
  • L’exactitude des informations indiquées: celles-ci doivent être détaillées et témoigner de votre intérêt réel pour les activités citées. Bien que l’envie soit souvent grande d’insérer des informations inexactes, résistez. Il peut arriver que les recruteurs s’attardent sur celles-ci pendant un long moment et que vos réponses ne soient pas celles cadrant avec l’activité décrite. Votre honnêteté serait remise en cause ainsi que vos principes.

Comment trouver de bons hobbies à ajouter dans un CV?

Vous vous dites peut-être que votre amour de la couture n’a pas sa place dans un curriculum vitae ? Que ces interminables journées remplies de travail manuel avec votre grand-père ne vous aideront pas à avoir le poste ? Vous n’avez pas réellement raison. Le plus important est ce que ces activités ont pu vous apporter.

Que ce soit une activité sportive régulière, de simples loisirs hebdomadaires ou vos activités dans un club, rien n’est à négliger. Une activité peut être à votre œil insignifiant, mais contribuer à révéler un grand nombre de choses sur celui que vous êtes. Elle permet aussi de mettre à l’évidence vos capacités multitâches et d’organisation.

Prenez par exemple, le poker en ligne (ou non). Son utilité dans un CV ne saute pas yeux. Pourtant il prouve que vous possédez des aptitudes fondamentales telles que la faculté de prévision et d’examen, les capacités stratégiques et de compromis, l’endurance face aux situations stressantes et même l’amabilité.

Les jeux de société sont également un bon exemple. En effet, ceux-ci peuvent permettre de mettre en avant votre niveau de réflexions et même vos connaissances générales avec des jeux comme le SCRABBLE ou le MONOPOLY.

Quelques conseils pour l’ajout de vos loisirs

Si les aptitudes pratiques et les compétences acquises sont la plupart du temps détaillées de façon soignée, cette partie est souvent négligée et remplie de façon désintéressée lorsqu’on décide de faire un cv, peu importe le modele de cv. Même lorsque la volonté y est, des fois, il est difficile d’être inspiré. Il est alors primordial de prendre un peu de temps à se concentrer sur la rédaction de cette partie en suivant quelques règles.

Il faut tout d’abord penser à mettre des activités qui améliorent un certain nombre de capacités. C’est le moment de propulser au-devant de la scène des points forts que vous possédez et qui seront un plus pour l’emploi. La pratique d’activités sportives collectives indique aux recruteurs que vous êtes apte à travailler en collaboration avec vos futurs collègues. Un bon niveau en art martial montrera vos capacités de concentration et d’affrontement des défis. Il est utile d’indiquer le plus que ces activités ont pu vous apporter.

Pensez également à insérer des intérêts personnels ayant un lien avec les activités de l’entreprise dans laquelle vous voulez travailler. Par exemple occuper un poste similaire dans une de vos associations est un gros atout. Cette partie permet d’augmenter de façon considérable l’estimation des compétences que vous aurez au préalable décrites dans les premières parties de votre design de CV.

Exemples de loisirs et centres d’intérêts

Comme exemples d’activités à inclure dans votre CV, on peut avoir:

Le volontariat et les participations associatives

Le travail volontaire et les activités associatives permettent de mettre en avant des points forts tels que : le travail dévoué non basé uniquement sur la rémunération, la volonté, la sympathie, la solidarité, et l’esprit d’équipe. Il ne faut pas non plus citer toutes vos œuvres volontaires, il faut noter juste celles qui seront le plus à même d’attirer l’attention. Précisez les opérations menées cadrant avec le secteur de ‘entreprise

Les activités sportives

Il est évident que la pratique d’un sport est un plus. Ça met en évidence la détermination et l’obstination de celui qui s’y adonne. Les sports individuels mettent en avant la robustesse et la résistance. Les activités collectives quant à elles supposent une bonne capacité à travailler en groupe et un esprit très peu individualiste.

Les activités inventives

Que vous aimiez chanter, danser, peindre, dessiner ou sculpter, vous ne manquez certainement pas d’ingéniosité. Ceci étant un point positif pour de nombreux emplois dans lesquels la monotonie du travail est un frein à l’épanouissement des activités.

Les travaux manuels

À l’inverse de ce que l’on pourrait croire, les travaux manuels tels que tricoter, coudre, jardiner ou même cuisiner sont des atouts dans un CV moderne et même classique. En effet la plupart des activités manuelles nécessitent une certaine constante, de la patience et de la persévérance pour obtenir le résultat que l’on désire. Ces qualités ne peuvent être qu’appréciées par les recruteurs.