Les erreurs les plus fréquentes dans la lettre de motivation

Lorsqu’un candidat rédige sa lettre de motivation, parfois, il est tellement dedans, qu’il n’arrive pas à prendre du recul sur ce qu’il écrit. Normalement, il faudrait prendre le temps de relire plusieurs fois sa lettre avant de l’envoyer. L’idéal serait de pouvoir se replonger dans celle-ci le lendemain, à tête reposée. Mais souvent, on n’a tout simplement pas le temps.

Afin de vous aider à rédiger une lettre de présentation digne de ce nom, retrouvez ci-dessous les principales erreurs à éviter dans la lettre de motivation !

Envoyer une lettre type

Chaque lettre que vous écrivez doit bénéficier d’une attention particulière. En effet, si le candidat envoie la même lettre de motivation à toutes les entreprises, sans la personnaliser un minimum, il y a des fortes chances qu’il reçoive des réponses négatives, voire aucune réponse du tout. De ce fait, il est essentiel d’adapter son document, notamment en ce qui concerne les qualités et les motivations du candidat.

Votre lettre doit refléter votre personnalité, mais elle doit en même temps permettre au recruteur de pouvoir vous imaginer intégrer l’entreprise.

Envie d’en savoir plus sur les lettres de motivation de manière plus générale ? En consultant nos articles, vous mettez toutes les chances de votre côté pour passer la première étape de sélection.

Faire des fautes d’orthographe ou de grammaire

C’est un grand classique ! On a beau relire et relire et relire encore, parfois, les yeux se croisent et les fautes d’orthographe, de grammaire ou encore les coquilles passent à travers les mailles du filet. Mais alors, comment faire pour les éviter ? Essayez tout d’abord de vérifier votre lettre le lendemain, ou si vous ne pouvez pas, quelques heures plus tard. Ainsi, vous regarderez le texte avec un œil nouveau.

Dans un monde idéal, il serait préférable de faire relire votre lettre de motivation par une tierce personne.

Se tromper de date ou de destinataire

Oui, ça arrive ! Parfois, à vouloir postuler trop rapidement, on a tendance à ne pas porter attention à ces éléments. Veillez donc à toujours vérifier :

  • La date,
  • Le nom et l’adresse du destinataire,
  • Les formules de politesse, afin de ne pas utiliser « Monsieur » si le destinataire est une femme.

En effectuant ces vérifications de base, vous évitez de vous faire éliminer de la liste des candidats potentiels pour une telle erreur.

Utiliser le conditionnel à toutes les sauces

Le conditionnel est un temps qui plait beaucoup aux candidats, car il donne une impression de politesse. Toutefois, mieux vaut préférer le présent ou le futur. Pour mieux comprendre, voici un exemple concret ci-dessous.

À la place d’écrire « Mon expérience ainsi que mes compétences pourraient être de réels atouts pour votre entreprise. », vous pourriez opter pour une phrase du type « Mes compétences et mon expérience professionnels seront de réels atouts pour votre entreprise. ».

Si vous choisissez un temps, il faut vous y tenir. Essayez d’éviter de mixer le futur, le présent et le conditionnel. Ainsi, votre lettre reste cohérente et homogène.

Omettre de soutenir ce que l’on affirme

Trop souvent, le candidat a tendance à affirmer des compétences ou des qualités sans soutenir ce qu’il avance. Il n’est donc pas conseillé de simplement mentionner que vous être créatif sans expliquer pourquoi. Pour rester dans le domaine de la créativité, vous pourriez par exemple prouver celle-ci en mentionnant des projets auxquels vous avez participé. Pour résumer, il faut prouver ce que vous avancez avec des exemples concrets, des réalisations professionelles.

Mentionner des qualités « passe-partout »

Dynamique ou encore motivé, le candidat l’est sûrement… Mais comme tous les autres concurrents ! Les qualités que vous devez mettre en avant sont cruciales et elles doivent être spécifiques au poste que vous souhaitez obtenir. Plus celles-ci sont personnalisées et caractéristiques, plus elles vous permettront de vous distinguer des autres candidats.

Choisir une police de caractère illisible

Peut-être que vous la trouvez jolie, élégante ou encore originale, mais si elle ne se lit pas correctement, elle n’est pas efficace. En effet, la police de caractère doit rester classique, mais en plus, la taille de celle-ci doit se situer entre 10 et 12 pour obtenir un texte lisible. Surtout, restez le plus simple possible et ne vous orientez pas vers une police trop originale.

Le petit plus de la rédaction : si vous appréciez tout particulièrement l’originalité, vous pourriez exprimer toute votre créativité dans votre CV. Tout savoir sur le CV créatif dès maintenant !

Écrire une lettre trop longue

La lettre de motivation doit, en règle générale, rester sur une page. Les recommandations sont donc de rester le plus concis possible, sans bien sûr omettre des informations importantes à votre sujet.

De plus, il est important de rappeler que la lettre de motivation doit donner un aperçu de votre expérience et de votre personnalité, mais elle ne doit pas tout dévoiler. À chaque fois que vous rédigez une phrase, demandez-vous si elle est absolument nécessaire et utile pour obtenir le poste désiré. Cette technique vous aidera à rester concis.

Trop se vendre

Parmi les erreurs à ne pas commettre dans la lettre de motivation, on retrouve également le fait de trop se mettre en avant. Parfois, on a tellement envie de prouver que l’on est le candidat idéal, qu’on en fait beaucoup trop. Pour vous donner des exemples, les termes tels que « extrêmement organisé », « vraiment créatif » ou encore « très ordonné » sont à bannir de votre lettre de motivation.

En utilisant de telles expressions, votre lettre sonne faux et peut même vous donner un air supérieur et prétentieux. Restez donc authentique, sans trop en ajouter.

Envoyer au mauvais format

Lorsque vous avez bien relu votre copie et que vous pensez que votre lettre de présentation est fin prête, il est donc temps de l’envoyer. Avant de le faire, vérifier toujours de bien la mettre au format PDF. Ne laissez pas votre document au format Word, ce qui pourrait faire penser au recruteur que vous avez simplement oublié de le transformer en PDF et donc que vous ne portez pas d’attention aux détails.