Créer mon CV

Niveau de langue dans un CV

Apprenez comment exploitez vos compétences linguistiques
Createur de cv

La connaissance d’une ou plusieurs langues indiquée dans votre CV peut apporter de la valeur ajoutée à votre candidature lors d’un processus de recrutement.

Face à deux CV qui se valent, un recruteur optera pour le candidat disposant de cette capacité en plus. Lisez attentivement notre guide détaillé et apprenez à indiquer votre niveau de langue dans le CV grâce à nos conseils et astuces.

Dois-je mentionner ma connaissance des langues sur mon CV ?

Afin de retenir véritablement l’attention des recruteurs, le candidat doit veiller particulièrement à bien rédiger son CV et à mettre en valeur les compétences et les qualités susceptibles de faire la différence par rapport aux autres candidats.

Généralement, parmi les informations qui doivent être mises en avant se trouvent les compétences linguistiques. En effet, si vous maîtrisez une ou plusieurs langues étrangères, cela jouera à votre avantage lors du processus de candidature.

Aujourd’hui, indiquer son niveau en langues étrangères est devenu extrêmement important aux yeux des recruteurs. L’anglais, par exemple, est une langue de travail de plus en plus courante, notamment dans les entreprises internationales. Il est donc souvent attendu que le candidat le parle avec aisance.

Au final, que le candidat soit expérimenté ou non, il lui appartient de bien mettre en valeur cette compétence pour vendre son profil et convaincre les recruteurs qu’il convient au poste.

Où indiquer son niveau de langue sur un CV ?

Pour indiquer votre niveau de langue, trois possibilités s’offrent à vous :

  • L’indiquer au niveau du titre de votre CV en français
  • L’indiquer dans la rubrique reprenant vos formations
  • Créer une section dédiée à votre connaissance des langues

Niveau de langue dans le titre du CV

Cette option est celle que vous devrez privilégier lorsque vos compétences linguistiques se situent au niveau C2, ou si vous êtes bilingue.

Niveau de langue dans la rubrique formation

Placée généralement dans la deuxième partie de votre CV, juste après vos expériences, la rubrique formation est l’endroit idéal pour mentionner vos compétences linguistiques, en particulier si vous avez un niveau A1 ou A2, ou si vous n’avez pas pratiqué la langue en question depuis plusieurs années.

En indiquant vos compétences linguistiques dans cette section, le recruteur pourra facilement accéder à cette information, et déterminer plus rapidement la valeur ajoutée de votre candidature.

Niveau de langue dans une rubrique dédiée

Lorsque la connaissance d’une ou plusieurs langues étrangères est requise dans l’offre d’emploi, vous pouvez choisir de créer une rubrique à part entière pour présenter les langues que vous maîtrisez. Le plus souvent, c’est la démarche idéale pour présenter des compétences linguistiques de niveau B2 ou C1.

Comment indiquer son niveau de langue sur son CV ?

Les compétences linguistiques sont essentielles pour que le candidat puisse se démarquer et obtenir le poste visé. Il est donc important d’améliorer autant que possible votre niveau de langue, mais aussi de savoir l’indiquer de façon stratégique sur votre CV.

Mais avant de vous lancer dans la rédaction, il est nécessaire de faire une mise au point sur un élément qui apporte plus de crédibilité à vos compétences linguistiques : la certification.

L’importance de la certification

Aujourd’hui, il est indispensable de faire certifier ses compétences linguistiques par un test standardisé. C’est là qu’intervient l’importance de la certification.

Cet outil efficace vous permet de prouver au recruteur votre niveau réel en langues étrangères. Ainsi, en certifiant vos compétences linguistiques, vous vous démarquez non seulement des autres candidats mais vous donnez plus de visibilité à votre curriculum vitae.

Indiquer vos compétences linguistiques certifiées

Une fois votre certification obtenue, il vous faudra la mettre en valeur sur votre CV d’une manière lisible pour le recruteur. En général, il est recommandé d’ajouter le nom du test suivi du score obtenu et de votre niveau de la langue en question.

Cette technique est particulièrement conseillée dans la mesure où le recruteur peut ne pas connaître le système de notation appliqué pour chaque type d’examen. Elle a donc pour but de faciliter la compréhension de votre certification par les recruteurs.

Voici un exemple de compétences linguistiques reprises sur le CV :

  • Français : DELF B2 (niveau indépendant)
  • Anglais : EFSET 60 (niveau intermédiaire avancé)
  • Chinois : JLPT N4 (capacité à comprendre les bases du chinois)

Indiquer vos compétences sans certification

Bien évidemment, il peut arriver que vous n’ayez aucune certification en langues étrangères. Alors, que faire dans ce cas ? L’option la plus intéressante dans cette situation est d’utiliser une des échelles de niveau créées par les agences gouvernementales et de faire votre propre auto-évaluation.

En Europe, il existe une échelle commune appelée CECRL. Cette échelle est composée de 6 niveaux standards répartis en 3 catégories :

  • Les locuteurs débutants : A1 (débutant) et A2 (connaissances de base)
  • Les locuteurs indépendants : B1 (connaissances intermédiaires) et B2 (indépendant)
  • Les locuteurs expérimentés : C1 (connaissances spécialisées) et C2 (niveau proche de celui d’un natif)

Soyez honnête à propos de votre maîtrise des langues

La première règle à respecter lorsque vous écrivez votre CV est d’être honnête. Il est normal que vous mettiez tout en œuvre pour montrer le meilleur de vous-même sur votre CV. Toutefois, les candidats ont parfois tendance à en faire plus qu’il n’en faut lorsqu’il s’agit d’indiquer leurs compétences sur le CV.

Si vous mentez sur vos connaissances linguistiques, cela finira toujours par vous porter préjudice, particulièrement en milieu professionnel. En effet, il se peut que le recruteur vous demande de réaliser un test ou découvre votre réel niveau lors de l’entretien.

Ainsi, si vous êtes conscient que vos compétences linguistiques sont limitées, vous pouvez investir dans une formation en langue ou utiliser les nombreuses ressources accessibles en ligne pour les renforcer.

Lors de l’entretien, vous pourrez parler de votre formation au recruteur et démontrer ainsi votre détermination, votre persévérance et votre motivation.

Vous savez désormais comment indiquer vos compétences linguistiques sur votre CV. Pour vous aider dans la rédaction des autres rubriques de votre curriculum vitae, vous pouvez utiliser un créateur de CV en ligne qui vous facilitera grandement la tâche.