Ajouter les compétences relationnelles dans votre CV

Les compétences relationnelles, humaines ou personnelles sont également connues sous le nom de « soft skills » ou de « compétences douces » en français. Elles viennent s’ajouter aux « hard skills » qui comprennent elles toutes vos connaissances techniques d’un métier. Les ressources humaines accordent bien entendu de l’importance à ces deux types de compétences, mais les recruteurs se concentrent de plus en plus sur les fameuses soft skills des candidats afin de garantir que ceux-ci pourront s’intégrer facilement et rapidement à une équipe déjà en place.

La capacité d’écoute, l’aisance en communication, la gestion des conflits ou encore la capacité à générer l’enthousiasme représentent seulement quelques exemples des compétences personnelles qui peuvent figurer sur un curriculum vitae. Mais comment doit-on ajouter les compétences humaines dans un CV ? Nous répondons à cette question à travers nos exemples et nos conseils d’experts.

 

Qu’est-ce qu’une compétence relationnelle ?

Nous l’avons évoqué ci-dessus, ce sont par définition les compétences personnelles et humaines que possèdent un candidat, en opposition aux compétences professionnelles qui couvrent l’aspect technique. Les soft skills comprennent donc les habilités émotionnelles, comportementales ainsi que les facultés de communication du candidat. Ces aptitudes sont d’ailleurs souvent listées dans les offres d’emploi publiées par les employeurs et ce n’est pas sans raison. En effet, le recruteur doit pouvoir s’assurer que le postulant va « coller » à la culture de l’entreprise.

Afin de vous donner une idée plus précise sur le sujet, nous vous proposons de découvrir ci-dessous quelques exemples de compétences relationnelles.

  • La capacité à travailler en équipe
  • L’aisance relationnelle, que ce soit avec les clients, les collègues ou les supérieurs
  • La facilité à s’exprimer en public
  • L’aptitude à motiver une équipe
  • L’écoute et la compréhension
  • Le sens de la persuasion

Notre bon conseil : lorsque vous inscrivez une compétence humaine dans votre curriculum vitae, vous devez être certain qu’elle vous corresponde. En effet, si vous décrochez un premier entretien, le recruteur va sans aucun doute vérifier celle-ci ainsi que votre capacité à en parler ouvertement et à l’argumenter.

Comment et où placer les compétences relationnelles dans le CV ?

Les soft skills ont pris de plus en plus de place dans le curriculum vitae des candidats. Il y a encore quelques années, celles-ci trouvaient à peine une petite place dans le CV. Aujourd’hui, elles doivent se ressentir à travers ce document car elles peuvent faire une réelle différence lors du choix décisif fait par le recruteur. Toutefois, le but principal du CV est tout de même d’informer sur un parcours professionnel et académique et les compétences ne doivent pas prendre totalement le dessus.

Trois possibilités s’offrent à vous afin de placer de façon pertinente vos aptitudes personnelles dans votre curriculum vitae.

  • Au début de votre CV: Sous le titre ou l’accroche de votre CV, vous pouvez aisément placer vos soft skills relationnelles. De cette manière, elles sont rapidement visibles par le recruteur et elles ont un emplacement de choix dans votre document.
  • Sous vos expériences professionnelles: Lorsque vous décrivez un poste que vous avez occupé par le passé, vous avez la possibilité d’ajouter les compétences relationnelles dans ce descriptif. L’avantage principal de choisir cet emplacement dans le CV est que ces dernières sont placées dans un contexte bien concret. Par contre, elles sont un peu moins mises en avant que dans les autres emplacements.
  • Un encart prévu à cet effet: Que ce soit un encart placé sur le côté de votre CV ou en bas de la page, cette technique est également efficace car ces aptitudes personnelles sont ainsi mises en lumière de manière claire et voyante.

Maintenant que vous savez où vous pouvez placer ces informations, il va falloir les rédiger. En effet, il ne vous suffit pas de faire un simple listing sans fin de vos compétences personnelles, mais bien de les mettre en situation avec des faits concrets.

Nous vous proposons deux exemples concrets afin de bien comprendre la méthode efficace pour intégrer ces skills.

INCORRECT
Bon leadership
Aisance relationnelle

CORRECT

J’ai su mener à bien une équipe digitale pour assurer le lancement d’un nouveau site internet.
J’ai communiqué de manière efficace avec les prestataires sur le projet XYZ et j’ai obtenu le résultat ABC.

Les erreurs à ne pas commettre

Nous avons listé pour vous les erreurs à éviter lorsque l’on parle d’insérer les compétences dans un CV.

  • Insérer trop de compétences: Vous devez cibler vos aptitudes personnelles les plus fortes mais aussi les plus pertinentes pour le poste auquel vous aspirez.
  • Ne pas en insérer du tout: Vous l’aurez compris, ces dernières prennent de plus en plus de place dans l’esprit des recruteurs et ne pas en ajouter pourrait être une erreur éliminatoire.
  • Faire un listing: Établir une simple liste de vos compétences ne suffit pas. Vous devez l’étoffer en « prouvant » cette aptitude grâce à des exemples concrets sur le terrain.
  • Mentir ou exagérer: Ne vous contentez pas de faire un simple copier-coller des compétences souhaitées par le recruteur dans son annonce. Les capacités mentionnées doivent être réelles et elles doivent vous appartenir.